Le laboratoire NACRICARE utilise de l’argent colloïdal dans ses produits SILVERACARE pour le bien-être et la santé des chevaux.
En effet, les propriétés de l’argent colloïdal ne sont plus à prouver. Plusieurs études scientifiques ont été menées montrant à plusieurs reprises les bienfaits de l’argent colloïdal pour la cicatrisation et la désinfection.

Comment l’argent colloïdal est-il obtenu ?

L’argent colloïdal est obtenu grâce à un procédé appelé l’électrolyse. Cette méthode de fabrication consiste à plonger des électrodes d’argent pures dans de l’eau ultra pure. Les électrodes vont envoyer une tension continue de faible intensité qui va permettre de dissoudre les ions argent et de les charger en électricité positive.

Afin de garantir une solution de bonne qualité, l’eau utilisée se doit d’être ultra-pure c’est-à-dire épurée de toutes les substances qui peuvent être présentes dans une eau considérée comme potable (exemple : hydrocarbures). Il en est de même pour les électrodes d’argent, elles doivent être de bonne qualité et certifiée pour garantir une pureté absolue.

On obtient alors une solution d’argent colloïdal, soit une solution composée de particules d’argent en suspension dans de l’eau.

Silveracare - Argent Colloidal

Afin d’obtenir l’efficacité la plus puissante et la biodisponibilité la plus importante, il est important de s’intéresser à deux critères : La taille des particules et la concentration en nanoparticules de la solution.

En effet, les particules doivent être de très petite taille pour pouvoir être efficace, compte tenu de la taille des micro-organismes sur lesquels elles doivent agir. En considérant la taille d’un virus, ou d’une bactérie, une particule d’argent trop grande sera inactive sur ces microorganismes.

De plus, la concentration en nanoparticules est importante aussi, il est évident qu’une faible concentration en nanoparticules va faire baisser l’efficacité de la solution cependant une trop grande concentration, généralement au-dessus de 20 ppm (parties par million) va être néfaste car les particules vont finir par s’agglutiner entre elles, on aura donc des particules de taille plus importante et donc inefficace sur les microorganismes de petite taille.

Silveracare by Nacricare - Argent Colloidal Soins Sabots

Chez SILVERACARE by NACRICARE, nous utilisons un argent colloïdal aux particules extrêmement fines : entre 0.005 et 0.007 microns, et des solutions à concentration stable de 15 ppm pour garantir l’efficacité de nos produits.

Quelles sont les propriétés de l’argent colloïdal ?

Un certain nombre d’études ont été menées à ce sujet. Il en ressort plusieurs points intéressants sur lesquels nous nous appuyons pour la formulation des produits SILVERACARE.

1- Effet antibactérien et virucide :

Plusieurs études ont montré les effets bénéfiques de l’argent colloïdal dans la lutte contre les bactéries pathogènes. Certaines se sont notamment intéressées aux bactéries multi résistantes telles que le staphylocoque doré résistant à la méthycilline, pseudomona aeruginosa multirésistante, ou Escherichia Coli O157 résistante à l’ampicilline (6).

Effets de l’argent colloïdal sur la viabilité des cellules :
(A) P. aeruginosa et S. aureus ont été incubées avec différentes concentrations de nanoparticules d’argent. La survie bactérienne a été déterminée à 24h par comptage UFC (unités formatrices de colonies);
(B) Effets sur P. aeruginosa et S. aureus des nanoparticules d’argent en fonction du temps d’exposition (9)

Selon ces résultats, l’argent colloïdal permet d’inhiber la croissance et la multiplication des bactéries, même des bactéries multi résistantes, et ce à de très faibles concentrations (2). Le mécanisme d’action des nanoparticules d’argent est encore mal connu et les théories divergent. Cependant il apparaît globalement que les nanoparticules viennent se fixer à des protéines de paroi sur les cellules bactériennes via une interaction certaine avec les groupes –thiols (les protéines sont constituées d’acides aminées eux-mêmes constitués de groupes d’atomes, dont le groupe –thiol), modifiant ainsi leur structure 3D.

Ceci entraine une modification structurale de la paroi et de la membrane. La perméabilité de la cellule s’en trouve alors modifiée, l’argent colloïdal interagit aussi avec le cytoplasme, il semble pénétrer à travers les canaux ioniques, une diminution des niveaux d’ATP intracellulaire est observée, le fonctionnement de la cellule est paralysé menant rapidement à la mort de la cellule.

Effet de la solution d’argent colloidal sur Staphylococcus aureus (a) and Escherichia coli (b) étudié par comptage conventionnel. Les concentrations testées étaient de 0.2pm, 0.1ppm, et 0.05ppm. Une solution tampon phosphate salin (PBS) a été utilisé comme témoin (11).

La charge positive des nanoparticules d’argent est cruciale dans son activité antimicrobienne à travers l’attraction électrostatique entre la membrane cellulaire chargée négativement du microorganisme et la nanoparticule chargée positivement (6).

Concernant les virus, les nanoparticules vont interagir avec une glycoprotéine de l’enveloppe virale via les ponts disulfures, entraînant une inhibition de la multiplication virale (6). 

2- Cicatrisation :

Certains scientifiques se sont intéressés à l’argent colloïdal dans le cadre de la cicatrisation des plaies. Il apparaît selon les résultats que les nanoparticules d’argent accélèrent la vitesse de cicatrisation et possède une action anti-inflammatoire locale et systémique (13 ; 3 ; 14). Son action passe par la stimulation de la réépithélialisation en augmentant la prolifération et la migration des kératinocytes. Elles permettent aussi la différenciation des fibroblastes en myofibroblastes accélérant la contraction dermique (4 ; 14).

Images vues au microscope des cellules incubées ou non avec des nanoparticules d’argent à différentes étapes montrant le processus de cicatrisation. Ctrl = Cellules incubées en absence d’argent colloïdal – AgC 0.5µg/mL = Cellules incubées en présence d’une solution d’argent colloïdal concentrée à 0.5µg/mL (14).

De plus, sur une étude comparative réalisée en 2011, la peau lésée traitée par l’argent colloïdal montre une résistance à la traction plus élevée que le groupe non traité, une fois la peau cicatrisée. Ceci est dû à la plus grande quantité de collagène. La disposition des fibrilles de collagène est régulière et organisée dans le groupe traitée alors que désorganisé dans le groupe témoin (5).

C’est pourquoi NACRICARE utilise l’argent colloïdal dans ses produits SILVERACARE. Son efficacité indéniable est ainsi mise au service des chevaux.

 

Sources :
1- Yamanaka et al., Bactericidal Actions of a Silver Ion Solution on Escherichia coli, Studied by Energy-Filtering Transmission Electron Microscopy and Proteomic Analysis, Appl Environ Microbiol. 2005 Nov; 71(11): 7589–7593
2- Panacek A et al.,Silver colloid nanoparticles: synthesis, characterization, and their antibacterial activity. J Phys Chem B. 2006 Aug 24;110(33):16248-53.
3- Tian J et al., Topical delivery of silver nanoparticles promotes wound healing. ChemMedChem. 2007 Jan;2(1):129-36.
4- Liu X et al., Silver nanoparticles mediate differential responses in keratinocytes and fibroblasts during skin wound healing. ChemMedChem. 2010 Mar 1;5(3):468-75
5- Kwan KH et al., Modulation of collagen alignment by silver nanoparticles results in better mechanical properties in wound healing. Nanomedicine. 2011 Aug;7(4):497-504
6- Lara HH et al., Silver nanoparticles are broad-spectrum bactericidal and virucidal compounds. J Nanobiotechnology. 2011 Aug 3;9:30
7- Kang J et al., Silver nanoparticles present high intracellular and extracellular killing against Staphylococcus aureus. J Antimicrob Chemother. 2019 Jun 1;74(6):1578-1585.
8- Liao S et al., Antibacterial activity and mechanism of silver nanoparticles against multidrug-resistant Pseudomonas aeruginosa. Int J Nanomedicine. 2019 Feb 25;14:1469-1487.
9- Yu-Guo Yuan et al., Effects of Silver Nanoparticles on Multiple Drug-Resistant Strains of Staphylococcus aureus and Pseudomonas aeruginosa from Mastitis-Infected Goats: An Alternative Approach for Antimicrobial Therapy. Int J Mol Sci. 2017 Mar; 18(3): 569.
10- Panpaliya NP et al., In vitro evaluation of antimicrobial property of silver nanoparticles and chlorhexidine against five different oral pathogenic bacteria. Saudi Dent J. 2019 Jan;31(1):76-83.
11- Song W et al., Application of Antimicrobial Nanoparticles in Dentistry. Molecules. 2019 Mar 15;24(6). pii: E1033.
12- Jung WK et al., Antibacterial activity and mechanism of action of the silver ion in Staphylococcus aureus and Escherichia coli. Appl Environ Microbiol. 2008 Apr;74(7):2171-8.
13- Berger TJ et al., Electrically generated silver ions: quantitative effects on bacterial and mammalian cells. Antimicrob Agents Chemother. 1976 Feb;9(2):357-8
14- Montano, E. et al., Colloidal silver induces cytoskeleton reorganization and E-Cadherin recruitment at cell-cell contacts in HaCaT cells. Pharmaceuticals 2019, 12,72.

Laissez un commentaire ici